Accueil | Compositeurs | Œuvres | Bibliographie | Liens | Contact | Rechercher

Piano solo

La mémoire de l’eau pour piano solo (1982)

Petite suite pour le collier des ruses pour piano (1994)

Prélude 1 pour piano (2008)

Prélude 2 pour piano (2008)

Musique de chambre avec piano(s)

Les eaux meurent en dormant pour flûte en sol et piano (1970)

Nadim pour piano et percussion (1970)

Sonate pour violon et piano (1973)

Le temps rebelle pour flûte basse et piano (1980)

Le cycle de l’eau suite pour flûte et piano (1993)

Années 1970

Les eaux meurent en dormant pour flûte en sol et piano (1970)

Nadim pour piano et percussion (1970)

Sonate pour violon et piano (1973)

Années 1980

Le temps rebelle pour flûte basse et piano (1980)

La mémoire de l’eau pour piano solo (1982)

Années 1990

Le cycle de l’eau suite pour flûte et piano (1993)

Petite suite pour le collier des ruses pour piano (1994)

Années 2000

Prélude 1 pour piano (2008)

Prélude 2 pour piano (2008)

5 à 10 minutes

Petite suite pour le collier des ruses pour piano (1994)

10 à 20 minutes

Nadim pour piano et percussion (1970)

Sonate pour violon et piano (1973)

Les eaux meurent en dormant pour flûte en sol et piano (1970)

Le temps rebelle pour flûte basse et piano (1980)

La mémoire de l’eau pour piano solo (1982)

Catalogue
Effectif
Année
Durée
Catalogue

Ahmed Essyad

1938-
France, originaire de Maroc

Biographie

"Ahmed Essyad est né en 1938 à Salé au Maroc. Fils d’un maraîcher-éleveur et petit-fils d’un commerçant, il se destine à l’étude de la littérature arabe à l’Université de Damas. Cependant, lors d’un concert de fin d’année dans son lycée, il entend les première et sixième suites pour violoncelle de Jean-Sébastien Bach et découvre alors un univers et un art qui lui étaient totalement étrangers. Il décide alors d’entreprendre des études de musique au Conservatoire de Rabat.

C’est là que Jacques Bugard l’initie à la musique de l’École de Vienne à travers Berg, Webern et Schoenberg. Ahmed Essyad se passionne également pour l’ethnomusicologie, la musique populaire, et s’ouvre ainsi sur patrimoine culturel de son pays, la complexité de la musique du Haut-Atlas et la richesse de la tradition berbère./.../" Source (CDMC)

Catalogue (Durand-Salabert-Eschig)

Page actualisée le 21/11/2015

© Hélène Uhry / Cara Arndt 2015
Administration | Signaler un problème | Mentions légales

Mentions légales

Responsable du contenu : Mme Hélène Uhry

Développeuse du site : Cara Arndt

Les différents éléments composant le contenu de ce site (textes, photos) appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
Ils nous ont été fournis par ceux-ci, sont dans le domaine public ou leur license nous autorise à leur utilisation.
Toutefois, s'il y avait une erreur, n'hésitez pas à nous la signaler via le lien "Signaler un problème" disponible au bas de chaque page et nous ferons notre possible pour la rectifier dans les meilleurs délais.