Accueil | Compositeurs | Œuvres | Bibliographie | Liens | Contact | Rechercher

Piano solo

Etude pour émergence n°5 pour piano (1981)

Inventions 3 pièces pour piano (1999)

Musique de chambre avec piano(s)

Suonare 1 pour clavecin et piano (1982)

Suonare 3 pour cymbalum, piano, clavecin, harpe (1988)

6 à 12 instruments

Carnets pour piano 4 mains et 6 instruments ad libitum (1990)

Années 1980

Etude pour émergence n°5 pour piano (1981)

Suonare 1 pour clavecin et piano (1982)

Suonare 3 pour cymbalum, piano, clavecin, harpe (1988)

Années 1990

Carnets pour piano 4 mains et 6 instruments ad libitum (1990)

Inventions 3 pièces pour piano (1999)

Moins de 5 minutes

Etude pour émergence n°5 pour piano (1981)

5 à 10 minutes

Suonare 1 pour clavecin et piano (1982)

Inventions 3 pièces pour piano (1999)

10 à 20 minutes

Suonare 3 pour cymbalum, piano, clavecin, harpe (1988)

Carnets pour piano 4 mains et 6 instruments ad libitum (1990)

Catalogue
Effectif
Année
Durée
Catalogue

André Bon

1946-
France

Site du compositeur

Biographie

"André Bon effectue ses études musicales au Conservatoire de Paris, notamment dans la célèbre classe d'Olivier Messiaen, ainsi qu'au stimulant Groupe de Recherches musicales (GRM) de Radio-France.
Affichant une prédilection pour les masses sonores avec lesquelles il aspire à jouer, André Bon se montre très attentif à la ligne mélodique et particulièrement sensible à l'expression vocale. Riche d'une soixantaine de références, son catalogue, où la voix occupe donc une place de choix ("Le Retour du soleil" pour soprano et orchestre en 1981, l'oratorio "Tobias" en 1995, la cantate "La Morte di Ulisse" en 2004) ne s'adresse pas moins à des effectifs variés incluant l'orchestre ("Poursuite" en 1975, "Fresques" en 2000, "Four Doors" en 2011), les ensembles ("Andare" pour flûte concertante et 8 instruments en 1978, "Ode 2" pour 20 instruments en 1985), et les formations de chambre, notamment des duos, ("Volet" pour basson et alto en 1997, "Fronton" pour saxo et violon en 1997).
Pensionnaire à la Villa Médicis à sa sortie du Conservatoire, André Bon a depuis lors remporté un grand nombre de récompenses en provenance notamment de la SACEM (prix des compositeurs, prix de la meilleure création pour "Les Vallées du Cinéma"), de la SACD (pour l'opéra pour enfants "Iq et Ox"), de l'Académie des Beaux-Arts, de la critique musicale (pour l'opéra "Le Rapt de Perséphone") et à Munich (Prix Rolf Ebermann du meilleur film-opéra pour "La Jeune Fille au Livre"). L'obtention du Prix de Kyoto en 1999 lui permet par ailleurs d'effectuer une résidence de six mois à la Villa Kujoyama, au retour de laquelle il enseigne la composition au Conservatoire américain de Fontainebleau."

Durand-Salabert-Eschig
Partitions (Di-Arezzo)
Ecouter (YouTube)
Portail de la musique contemporaine

Page actualisée le 15/02/2018

© Hélène Uhry / Cara Arndt 2015
Administration | Signaler un problème | Mentions légales

Mentions légales

Responsable du contenu : Mme Hélène Uhry

Développeuse du site : Cara Arndt

Les différents éléments composant le contenu de ce site (textes, photos) appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
Ils nous ont été fournis par ceux-ci, sont dans le domaine public ou leur license nous autorise à leur utilisation.
Toutefois, s'il y avait une erreur, n'hésitez pas à nous la signaler via le lien "Signaler un problème" disponible au bas de chaque page et nous ferons notre possible pour la rectifier dans les meilleurs délais.